Stop-sante.com

Vous souhaitez à tout prix savoir si vous êtes père ? Faites un test de paternité

Vous pouvez savoir si vous êtes le père si le jour où vous avez eu une relation sexuelle avec la mère est tombé dans sa période d’ovulation. Mais, il faut avouer que la recherche de cette information est un véritable casse-tête aussi bien pour vous que pour votre partenaire, surtout si l’enfant est déjà âgé. La solution qui vous reste, c’est tout simplement le test de paternité.

Le test de paternité

Consultez le site pro paternité pour connaître les détails techniques de la démarche. Globalement, vous utilisez un kit de prélèvements, puis, vous envoyez les échantillons prélevés à un laboratoire qui réalisera le test. Vous recevez les résultats quelques jours plus tard et en toute confidentialité. La procédure est donc assez rapide et surtout elle ne présente aucune contrainte technique ni physique. L’ADN est la méthode la plus souvent utilisée, même s’il existe également la technique consistant à faire un examen comparé des sangs. Veillez toutefois à vous conformer aux dispositions légales avant d’embrasser la démarche si vous souhaitez utiliser les informations pour des démarches administratives et légales. Sans respect des lois en matière de test de paternité, la conclusion de celui que vous avez effectué n’a aucune valeur juridique.

La procédure légale

Vous devez lancer une procédure judiciaire pour établir l’existence d’un lien de filiation entre vous et un enfant (ou un adulte). C’est grâce à cette procédure judiciaire que le test de paternité sera légal (même s’il est légitime sans ce recours devant les tribunaux). Plus précisément, cela se déroule en 3 étapes : vous confiez l’affaire à un avocat qui, à son tour, va saisir le juge du tribunal de grande instance lequel est le seul à être habilité à ordonner la mise en œuvre du test de paternité. En outre, il faut savoir que vous n’avez pas le droit de réaliser un test de paternité sur un enfant qui n’est pas encore né.

About Patrice