Stop-sante.com

Suivre un régime sans gluten : une bonne résolution pour l’année 2018

Le gluten a rejoint depuis quelques années, la liste des éléments à bannir absolument de son alimentation. Une tendance venue tout droit des États-Unis et recommandée par les stars comme Lady Gaga et Victoria Beckham, le « gluten free diet » fait désormais de plus en plus d’adeptes en France. Pour les uns, il s’agit d’une vraie question de santé. Pour les autres, ce régime spécifique est juste une question de confort.

Le régime sans gluten : une meilleure santé à la clé

Aujourd’hui, il n’y a pas que les personnes diagnostiquées intolérantes ou celles qui sont atteintes de la maladie cœliaque qui se lancent dans le régime sans gluten. En effet, seul 1 % de la population mondiale présente une réelle intolérance à cette protéine. Pourtant, on compte désormais plus de 4 millions de personnes qui suivent ce programme diététique aux États-Unis contre 2,5 millions en France. Et pour cause, l’alimentation sans gluten promet d’innombrables bienfaits. Tout d’abord, plus de 60% des particuliers qui ont adopté cette diète ont confirmé avoir une nette amélioration de leur santé au bout de deux semaines. En effet, cette protéine est responsable de nombreux maux, comme le ballonnement, le problème de transit et l’indigestion. En limitant sa consommation ou en bannissant le gluten de son alimentation, on gagne un meilleur confort digestif. Ce régime permet aussi d’avoir un ventre plat et renforce considérablement le système immunitaire.

Adopter un régime sans gluten : les différentes alternatives à la farine de blé

En France, les femmes comme les hommes sont tous tentés par le régime sans gluten afin d’améliorer leur santé. Seulement, il n’est pas toujours facile de savoir comment changer son alimentation. En réalité, avant d’entamer un programme diététique, il est préférable d’approcher un nutritionniste pour avoir un meilleur suivi. Dans tous les cas, ce spécialiste proposera à ses patients de troquer la farine de blé, de seigle, d’avoine, contre les fécules de riz ou encore de châtaigne ayant un index glycémique bas. On peut également consommer différentes sortes de semoules comme ingrédient liant ou pour préparer du pain. Par ailleurs, adopter une diète sans gluten n’est pas une fin en soi. Les personnes intolérantes peuvent savourer de nombreuses recettes pâtissières dans un restaurant ou dans une pâtisserie sans gluten, comme www.greenberry.fr. Le nombre de commerces se spécialisant dans l’alimentation « gluten free» grimpe en flèche depuis quelques années.

About admin