Stop-sante.com

Le cancer de la prostate

  • admin
  • 26 octobre 2019

Lorsqu’on parle de cancer de la prostate, il faut comprendre qu’il s’agit de cellules de la prostate saines qui deviennent anormales et commencent par se multiplier de façon anarchique. Et ces cellules finissent par former une masse que l’on appelle tumeur maligne. La plupart des cancers de la prostate sont des adénocarcinomes, plus précisément dans 90 % des cas.

Son développement

Les cellules concernées sont celles des tissus de revêtement de la prostate. Au départ, la tumeur reste dans cette zone mais au fil du temps, elle prend du volume et peut s’étendre à l’extérieur de la capsule prostatique. Des cellules cancéreuses peuvent se détacher de la tumeur et emprunter les vaisseaux lymphatiques ou sanguins. Dans ce cas de figure, elles vont envahir soit les os et plus tard, le foie et les poumons soit les ganglions lymphatiques près de la prostate. Ces nouvelles tumeurs issues de la première tumeur sont appelées métastases. Le développement du cancer de la prostate peut prendre plusieurs années.

 

La situation en France

Le cancer de la prostate fait partie des maladies qui affectent bon nombre de Français. Et c’est le cancer qui touche le plus les hommes en France. En plus, de tous les cancers tous confondus, considérés globalement, le cancer de la prostate est celui qui touche le plus l’ensemble de la population. C’est dire à quel point ce cancer sévit énormément chez nous, il est alors question de fléau. Ce sont des dizaines de milliers de cas par an qui surviennent, preuve s’il en faut que ce cancer atteint beaucoup de sujets. Il peut arriver qu’un homme de moins de 50 puisse en être affecté mais le cas reste rare jusqu’ici. Le plus souvent, les hommes sont sujets à ce cancer à partir de l’âge de 70 ans.

About admin