Stop-sante.com

Hygiène intime de la femme : 5 conseils importants

  • admin
  • 21 juin 2019

L’hygiène intime est très importante pour la femme et nécessite une attention particulière. Afin de se garantir une bonne hygiène intime, il faut faire les bons gestes quotidiennement et ne rien négliger. Certaines mauvaises pratiques sont à bannir de nos habitudes afin de ne pas fragiliser la vulve et la flore vaginale, et éviter d’autres formes de désagréments. Voici les 5 conseils à suivre pour avoir une bonne hygiène intime.

1/ Faire le bon choix de produits d’hygiène intime

Pour éviter les sensations d’inconfort et toute autre complication liée à la santé intime, il est primordial de bien choisir ses produits d’hygiène intime. Lorsque vous achetez vos tampons, serviettes, gels, lingettes ou protège-slips, privilégiez les produits « testés dermatologiquement », « hypoallergéniques », et les « produits de haute tolérance dermatologique ». Les protège-slips, tampons et serviettes 100 % coton Unyque sont très recommandés, car ils évitent les risques d’irritation, de démangeaison et de réaction allergique.

2/ Ne jamais utiliser de gant de toilette

Certes, les gants de toilette peuvent être efficaces pour laver le corps, mais ils sont à éviter pour la toilette intime. Il faut savoir qu’un gant de toilette contient des germes en grande quantité, à ne surtout pas faire entrer en contact avec la partie intime. Pour la toilette intime, il est conseillé de faire passer le jet d’eau de la douche au niveau de la vulve, appliquer un gel de toilette intime avec la main et rincer.

3/ Le port de protège-slips doit être occasionnel

Pour garder une bonne hygiène intime, le port de protège-slips doit être uniquement occasionnel, car ils sont remplis de produits chimiques. En effet, les désinfectants et produits blanchissants que l’on y retrouve peuvent provoquer des allergies et des irritations, dans le cas du port quotidien de protège-slips. La macération des germes (colibacilles) dans les protège-slips, due au manque d’air, peut être à l’origine d’une cystite (inflammation de la vessie). Préférez les slips et changez-en tous les jours.

4/ Choisir le bon savon

Si vous n’avez aucun problème vulvaire, l’utilisation d’un savon au pH acide est idéale pour la toilette quotidienne. Par contre, un savon de type gynécologique au pH basique est recommandé pour les femmes présentant des problèmes d’irritation, de sécheresse, de fissures ou de vulvo-vaginite. Ce savon est disponible dans les pharmacies et parapharmacies.

5/ Uriner après un rapport

Aller aux toilettes après un rapport est très important pour garder une bonne hygiène intime. Ne pas y aller expose la femme à un risque d’infection urinaire, qui peut être provoquée par la remontée des colibacilles le long de l’urètre. Uriner après le rapport permet de laver l’urètre et d’éliminer les germes.

About admin