Stop-sante.com

Diabète : quels risques pour les femmes enceintes ?

  • admin
  • 2 octobre 2018

Une maladie chronique qui se manifeste par l’augmentation du taux de glycémie, le diabète représente un énorme risque sur la santé globale. Cette maladie est encore plus risquée pour les femmes enceintes, souvent atteints par les hypoglycémies automatiques de la grossesse ou le diabète gestationnel. Mais quels sont vraiment les risques encourus par les femmes diabétiques pendant leur période de grossesse ?

Les menaces pour la maman

Pour une femme diabétique, le risque d’une fausse couche peut augmenter et augmente encore plus si la femme n’arrive pas à contrôler son diabète. Le premier trimestre est la période la plus exposée au risque, car c’est à ce moment là que les organes du bébé commencent à se former. Une hypertension peut se produire et compliquer la grossesse, le diabète s’accompagne toujours en effet par une tension artérielle très élevée ainsi qu’une enflure sérieuse.
Par ailleurs, l’accouchement naturel devient plus difficile pour la mère car le bébé risque d’être en surpoids. Ce qui nécessite une intervention chirurgicale rapide ou la pratique incontournable de la césarienne. Le plus difficile étant le risque d’un accouchement prématuré. Il est donc conseillé de faire un dépistage de diabète avant, pendant et après la période de grossesse. Un suivi régulier par un médecin spécialiste est de rigueur pour réduire les risques de complications.

Les menaces pour le bébé

C’est lors du premier trimestre que le bébé est en phase de formation. Mais c’est également le moment où il est plus vulnérable au risque de malformation. Le diabète pourrait donc lui causer une malformation au niveau du développement du cœur, des reins, des os, du cerveau, mais aussi de l’appareil uro-génital. Son poids pourrait être plus élevé que la normal à sa naissance et il peut même naître prématuré dans le cas de diabète non contrôlé.
Il se peut qu’à sa naissance le bébé ait une difficulté au niveau de la respiration et une immaturation au niveau de ses poumons. Et le plus dur, c’est que ladite maladie risque de causer un mort prénatal.

About admin